P r e n d r e   s o i n   d e s   c a r i es

Lors de l'examen dentaire, en plus de chercher les signes et symptômes de carie comme des taches brunes ou noires, votre dentiste vérifie aussi l'état de vos obturations. Il se peut qu'il vous suggère de remplacer celles qui sont mobiles ou cassées. Il peut aussi décider de prendre une radiographie pour examiner de plus près les zones problématiques.

Si vous avez une carie, votre dentiste peut décider soit de surveiller son évolution (si la cavité est petite) soit de restaurer la dent tout de suite. Si on ne restaure pas une grosse carie, elle peut se creuser davantage et causer de la douleur. On risque même d'avoir à extraire la dent et à la remplacer par une fausse dent (ou dent artificielle).

Si c'est le cas, il lui faudra traiter chaque carie : vous aurez alors le choix entre divers matériaux et traitements pour restaurer vos dents.

La formation des caries
Les restaurations
Les matériaux de restauration


L a   f o r m a t i o n   d  e s   c a r i e s

Une carie est un petit trou qui se forme à la surface de la dent lorsque se mélangent le sucre que contiennent les aliments et les bactéries qui sont dans la bouche.

La fusion du sucre et des bactéries produit un acide doux qui peut s'attaquer à la couche dure extérieure des dents, appelée émail. Les caries sont plus fréquentes chez les enfants. Or, les adultes peuvent aussi être affectés. On retrouve surtout les 2 catégories suivantes chez les adultes :

  1. Caries «récurrentes» — Les caries qui se forment autour d'une obturation. La surface d'une dent restaurée n'est pas aussi lisse que celle d'une dent naturelle. De petites particules d'aliments et des bactéries peuvent rester coincer au bord de l'obturation, favorisant ainsi la formation d'une nouvelle carie. De plus, la partie exposée d'une dent dont l'obturation est cassée est plus susceptible à la carie.
  2. Caries «radiculaires» — Les caries qui se forment à la racine des dents. Des années de brossage trop vigoureux, voire même le vieillissement, peuvent faire reculer les gencives, exposant ainsi les racines. Ces dernières n'ont pas d'émail pour les protéger et sont donc plus susceptibles à la carie.

en haut


L e s   r e s t a u r a t i o n s

Avant d'obturer une dent, votre dentiste peut vous administrer un anesthésique local pour que vous ne ressentiez aucune douleur. Ensuite, il enlève toute trace de carie, façonne la cavité et la remplit d'un matériau de restauration approprié qu'il aura convenu avec vous.

On classe les matériaux en 2 catégories principales :

  1. Les matériaux de restauration directe Ces matériaux se placent directement dans la cavité préparée par le dentiste et durcissent rapidement. Citons, par exemple, les restaurations à l'amalgame (ou en argent) et les restaurations en plastique (ou blanches). La plupart du temps, une restauration directe se fait en une seule visite.

  2. Les matériaux de restauration indirecte Ces matériaux servent à fabriquer des restaurations sur mesure au laboratoire, puis elles sont cimentées en place par votre dentiste. Citons, par exemple, les couronnes et les inlays. La majorité du temps, une restauration indirecte prend 2 visites ou plus.

L'amalgame dentaire est le matériau de restauration directe le plus connu. Parmi ceux de restauration indirecte, les alliages d'or moulés sont peut-être les plus durables, mais les céramiques deviennent de plus en plus populaires parce qu'elles durent relativement plus longtemps que les autres matériaux qui ont la couleur des dents.

Rappelez-vous. Votre dentiste s'intéresse à vous et à votre santé buccodentaire. Si la mise en place d'un matériau de restauration en particulier dans vos dents vous préoccupe, parlez-en à votre dentiste et participez aux décisions qui touchent votre santé buccodentaire.

en haut


L e s   m a t é r i a u x   d e   r e s t a u r a t i o n

Votre dentiste s'intéresse à vous et à votre santé buccodentaire. Si vous vous interrogez sur les matériaux de restauration qu'utilise votre dentiste, ou vous êtes inquiet, parlez-en avec lui. Votre dentiste peut vous conseiller sur ceux qui vous conviendront le mieux, compte tenu de votre état particulier, et il peut vous informer des implications de chaque option sur le plan esthétique et financier. C'est vous finalement qui déciderez du matériau dentaire qu'il placera dans votre bouche.

Avant de décider du matériau de restauration, il est important que votre dentiste sache si votre état de santé a changé depuis votre dernière visite. Dites-lui :

Votre dentiste va vous suggérer le matériau de restauration qui vous convient le mieux, mais c'est à vous que revient la décision finale.

1. L'amalgame dentaire

L'amalgame dentaire est parfois appelé restauration "en argent" et est aujourd'hui le matériau de restauration le plus utilisé au Canada. En raison de sa couleur argentée, il sert à obturer les dents arrière. Il se compose d'un mélange de divers métaux tels que le mercure, l'argent, le cuivre et l'étain.

- Les avantages :

- Les inconvénients :

en haut

2. La restauration en or

La restauration en or se fait à partir d'un modèle (ou moule) de votre dent. Elle se compose d'un alliage d'or et d'autres métaux, tels que l'argent et le cuivre, qui en accroissent la durabilité.

La restauration en or est fabriquée dans un laboratoire dentaire, puis renvoyée à votre dentiste qui la cimente en place. Elle se fait en 2 visites ou plus.

À la première visite, votre dentiste enlève toute trace de carie, prépare la dent et prend une empreinte. Puis, il l'obture temporairement. Dans l'intervalle, le laboratoire se sert de l'empreinte pour en faire un modèle qui servira à fabriquer une restauration de taille et de forme identiques à celles de la dent. À la deuxième visite, 2 ou 3 semaines plus tard, votre dentiste cimente la restauration permanente en place.

- Les avantages :

- Les inconvénients :

en haut

3. Les résines composites :

Les résines composites sont aussi appelées restaurations blanches ou en plastique, les résines composites ne peuvent pas être utilisées sur toutes les dents. Comme on applique beaucoup de pression sur les dents arrière (molaires), une restauration en plastique peut être déconseillée. Renseignez-vous auprès de votre dentiste sur la disponibilité d'autres matériaux.

Après avoir enlevé toute trace de carie, votre dentiste applique un agent de scellement dans la cavité. Puis, il y insère la résine composite par petites couches qu'il fera durcir l'une après l'autre en les exposant à une lumière spéciale. Quand la dernière couche de composite a durci, il retouche la restauration pour lui donner l'aspect naturel de la dent.

- Les avantages :

- Les inconvénients :

en haut

4. Les matériaux d'ionomères de verre :

On n'utilise ces matériaux que là où on n'exerce pas beaucoup de pression. Peu d'études ont été menées sur leur durabilité. Cependant, les matériaux récents peuvent avoir gagné en solidité et en durabilité. Des recherches sur la question nous en diront bientôt plus.

- Les avantages :

- Les inconvénients :

en haut

5. Les céramiques dentaires

Le matériaux de céramique que les dentistes utilisent le plus souvent est la porcelaine, matériau dur mais fragile. La porcelaine et le métal peuvent être combinés pour fabriquer en laboratoire une couronne solide et de couleur naturelle — tout comme une restauration ou une couronne en or à partir d'un modèle de la dent.

À moins que vous ayez la mauvaise habitude de grincer des dents ou quelque autre problème, une couronne céramo-métallique peut être placée n'importe où dans la bouche.

- Les avantages :

- Les inconvénients :

en haut